Dans le cadre du Centre de ressources Trame verte et bleue piloté par le Ministère de la transition écologique et solidaire (MTES) et l’Agence Française de la Biodiversité (AFB), Irstea contribue au pôle « Appui scientifique et technique » (pôle AST) auprès des acteurs de la TVB.

Irstea mène des réflexions sur les méthodes de cartographie des continuités écologiques, de l’échelle nationale à l’échelle locale parcellaire, notamment dans des objectifs de transférabilité d’outils et méthodes pour les acteurs ciblés.

En 2019, Irstea a pour mission de lancer une dynamique nationale sur le sujet de la prise en compte des continuités écologiques dans la séquence Eviter-Réduire-Compenser et proposer un cadre de réflexion et de travail national en lien étroit avec la politique TVB, associant le MTES, l’AFB, les aménageurs, les bureaux d’étude et toute autre structure pertinente sur le sujet.

La Trame verte et bleue et la démarche Eviter-Réduire-Compenser (ERC) sont des instruments d’action publique pour un aménagement durable du territoire intégrant la biodiversité, les espaces naturels et leur fonctionnalité. L’articulation de ces deux approches représente un enjeu particulièrement important qui mérite un approfondissement scientifique. Il ressort notamment que le traitement des continuités écologiques dans la démarche ERC manque d’informations et de méthodes, notamment pour les milieux terrestres dans le cadre des projets d’aménagement.

En effet, il a été identifié auprès des acteurs de terrain (niveaux local, régional, national), un besoin d’éléments de référence sur cette thématique.

Au sein de l’UR RECOVER à Aix-en-Provence, sous la responsabilité de la référente scientifique, l’ingénieur(e) de recherche aura en charge les missions suivantes :

  • Le montage et l’animation d’un groupe de travail national associant le MTES, l’AFB, les aménageurs, des bureaux d’étude et toute au structure pertinente sur le sujet.
  • La réalisation d’un état des lieux :
    • des travaux de recherche existants pertinents au regard du sujet de la prise en compte des continuités écologiques dans l’application de la séquence ERC.
    • des différents projets menés notamment dans le cadre de la convention DEB-Irstea par les partenaires du projet (MOCHAB, Diacofor, ConnectERC…) ou dans le cadre du programme Ittecop piloté par le MTES.
    • à restituer sous forme d’un article scientifique de type « review », et d’une synthèse à l’attention du groupe de travail national.
  • Proposer et effectuer des tests méthodologiques (données, méthode(s) et outil(s)) sur des projets d’aménagement menés ou prévus pour éviter et réduire leurs impacts sur la fonction de continuité écologique dès la phase de conception et pour mettre en place des mesures compensatoires sur les impacts résiduels du projet. L’objectif est de doter les différents acteurs, en premier lieu les maîtres d’ouvrages publics et privés, des outils les plus performants et opérationnels leur permettant de mieux prendre en compte la continuité écologique dans les projets d’aménagement. Valoriser ces travaux sous forme de publications scientifiques.

Profil candidat/e :

  • Doctorat en écologie, géographie ou équivalent (ou soutenance d’ici mars 2019)
  • Maîtrise des méthodes et outils de modélisation et des indicateurs en écologie du paysage, notamment relatifs aux enjeux de connectivité issus de la recherche, et potentiellement transférables aux opérationnels (Conefor sensinode, Graphab, Guidos…)
  • Expérience en analyse spatiale et géomatique
  • Excellentes capacités rédactionnelles de publications scientifiques et techniques
  • Maitrise de l’anglais
  • Expérience ou intérêt apprécié sur les continuités écologiques ou la séquence ERC
  • Rigueur scientifique
  • Autonomie et capacité à rendre compte
  • Capacité d’analyse et de synthèse
  • Aptitudes au travail en équipe
  • Aptitudes à coordonner un projet, animer un réseau d’acteurs scientifiques et opérationnels

Informations complémentaires :

  • Poste à pourvoir à partir du 1er mars 2019.
  • Type de contrat : CDD d’un an
  • Lieu de travail : Irstea Aix-en-Provence, 3275 route Cézanne 13100 Le Tholonet

 

Rémunération : entre 2389 € et 2872 € brut selon expérience

Envoyer CV et lettre de motivation avant le 18 février 2019 à l’attention de Sylvie Vanpeene

par e-mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. avec en sujet « Candidature au poste : Ingénieur de

recherche TVB-ERC »