Infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages

Agenda thématique

[Journée technique] la restauration des continuités écologiques : « Domaine aménagement du territoire, urbanisme et infrastructures de transport » le 11 décembre 2018 à Lille

La fragmentation des espaces naturels pèse sur la biodiversité par la présence de barrières difficilement franchissables, principaux cours d’eau et grandes voies de transport terrestre, et par la baisse des surfaces des espaces non fragmentés. En France métropolitaine, la fragmentation des espaces semi-naturels augmente régulièrement, tandis que la surface totale des milieux naturels terrestres diminue.

Le Nord Pas-de-Calais est l’une des régions françaises les plus denses en terme d’infrastructures linéaires de transport. Ceci entraîne une fragmentation importante du territoire, causant une pression importante sur les habitats et espèces peuplant le territoire. Ces infrastructures présentent parfois des ouvrages de franchissement pour la faune, qu’ils soient spécifiques ou non.
Cette journée technique est l’occasion de partager des connaissances sur le thème des restaurations des continuités écologiques. Une première partie est consacrée à l’identification des enjeux en présentant les outils disponibles pour identifier les continuités écologiques, qu’il s’agisse de matériels innovants tels que drônes, caméras thermiques, ou  de guides techniques. Une seconde partie est dédiée aux retours d’expériences de restauration de continuités écologiques,  en projet ou déjà réalisés.

Programme et inscription

[A vos agenda] Colloque ITTECOP 2019, les (5), 6 et 7 juin 2019 à l'Ademe Sophia-Antipolis

Le colloque ITTECOP 2019 se tiendra les (5), 6 et 7 juin 2019 à l'Ademe Sophia-Antipolis, plus d'information à venir...

[Colloque Gaié 2018] A quoi sert l’évaluation environnementale ? Pratiques, enjeux et perspectives, le 10 décembre 2018 à Paris

Ce colloque est le fruit d’une association entre un collectif de chercheur.e.s membres du Centre Interdisciplinaire de l’Ecologie (CIRE) et le Groupe d’application de l’ingénierie des écosystèmes (Gaié), avec le soutien de la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) de Paris-Saclay. Ce soutien a permis la maturation d’un projet de recherche pluridisciplinaire qu’il s’agit de présenter et de soumettre à la discussion avec les acteurs de l’ingénierie écologique.

Qu’est-ce que l’évaluation environnementale? Quels sont ses impacts sur la prise en compte de la biodiversité ? Depuis la mise en place en 1976 de l’obligation de réaliser des études d’impact sur l’environnement, de nombreuses réformes sont venues renforcer la prise en compte des enjeux environnementaux dans le processus de prise de décision publique. Aujourd’hui, l’évaluation environnementale désigne à la fois un outil technique (l’étude d’impact sur l’environnement) et une démarche qualité visant à améliorer la prise en compte de l’environnement dans les projets, plans ou programmes (avis de l’autorité environnementale).

Lire la suite : [Colloque Gaié 2018] A quoi sert l’évaluation environnementale ? Pratiques, enjeux et...

[Rencontres européennes] Territoires de l’après-pétrole, l’atout du paysage, les 5 et 6 décembre 2018 dans le Bassin minier et au Musée du Louvre Lens

Le Collectif Paysages de l’après-pétrole et la Mission Bassin Minier vous donnent rendez-vous les 5 et 6 décembre 2018 dans le Bassin minier et au Musée du Louvre Lens pour travailler à la construction des paysages de l’après-pétrole. Sept expériences européennes de transition écologique seront confrontées à cette occasion.

Découvrez le programme complet et inscrivez-vous.

Lire la suite : [Rencontres européennes] Territoires de l’après-pétrole, l’atout du paysage, les 5 et 6 décembre...

[Journée technique Cerema] le 13 novembre 2018 : gestion des dépendances vertes à Rennes

Les dépendances vertes des infrastructures linéaires de transport représentent des surfaces importantes à l'aune des 1 million de km du réseau français. Elles constituent des espaces techniques nécessaires à la gestion et à la sécurité de l'infrastructure (assainissement, support d'équipement, lisibilité et visibilité), mais elles contribuent aussi aux paysages, aux enjeux écologiques et de biodiversité des territoires traversés.

En effet, les dépendances vertes d'infrastructures peuvent constituer un corridor écologique longitudinal qui, en fonction des gestions pratiquées peut constituer un haut lieu d'expression de la biodiversité ordinaire comme patrimoniale. Les gestionnaires routiers et plus largement ceux opérant sur les infrastructures linaires de transport et au delà encore, tout détenteur d'espace autour d'aménagement peut, tout en assurant ses missions prioritaires d'équipement et de sécurité, faire évoluer sa gestion vers des pratiques en adéquation avec les transitions énergétique et écologique.

Cette journée a donc pour objectif

  • de faire un point sur les enjeux techniques et environnementaux de ces espaces,
  • de faire un retour d'expériences des actions de connaissance, de gestion et de valorisation écologique et énergétique de ces espaces à travers des exemples en Bretagne et Pays de la Loire. Des gestionnaires, des associatifs, des chercheurs, des collectivités viendront témoigner et échanger autour des opérations qu'ils mènent, des résultats, des bénéfices et des difficultés rencontrées.
Programme et inscription

[Appel à communications // journée technique] le 11 décembre 2018 : restaurations des continuités écologiques à Lille


Le Cerema Nord-Picardie organise une journée technique sous l’égide de la CoTITA* sur le thème « restaurations des continuités écologiques » le 11 décembre 2018, de 09h30 à 12h30 et de 14h00 à 17h00 au Cerema Nord-Picardie, 44 Ter rue Jean Bart à Lille dans l'amphithéâtre Jean Brunot de Rouvre.

L’objectif de cette journée est d’illustrer les solutions envisageables pour restaurer les continuités écologiques. Cette journée sera l’occasion d’échanger entre acteurs (État, établissement publics, collectivités, bureaux d’études, entreprises privées, associations naturalistes...) sur leurs expériences, leurs méthodologies, de confronter les points de vue et d’enrichir les réflexions sur le sujet.

Il est envisagé un déroulement de la journée en 2 parties dans le domaine de l'aménagement du territoire, de l'urbanisme et des infrastructures de transport :
- Une première partie sera consacrée aux outils réglementaires, à l'identification des enjeux (notamment grâce à l'utilisation d'outils d'inventaire innovants), de guides techniques s'intéressant à un groupe animal ou végétal particulier ou plus généralement à l'éco-éthologie animale.
- Une seconde partie sera dédiée aux projets et  retours d'expériences de restauration de continuités écologiques.

Cette journée repose sur la mobilisation des acteurs. Ainsi, nous recherchons des intervenants pour présenter et partager leur expérience, réussie ou non, de restauration de continuités écologiques. Chaque intervention durera environ 10 minutes environ (diaporama projeté) et sera suivie de 5 minutes de questions avec la salle. Les intervenants ne sont pas rémunérées.

Merci d'adresser (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) un titre et court résumé de votre proposition d’intervention si vous êtes intéressé ou de bien vouloir diffuser l’information dans vos réseaux. Le programme et le formulaire d'inscription seront communiqués au plus tard fin octobre 2018.

[Appel à communications // matinée technique] le 4 décembre 2018 : les espèces exotiques envahissantes à Lille

Le Cerema Nord-Picardie organise une matinée technique sous l’égide de la CoTITA* sur le thème « espèces exotiques envahissantes » le 4 décembre 2018.

En fonction des retours des différentes structures potentiellement contributrices, le déroulement de la demi-journée sera modulé sur la trame suivante :
- une première partie permettant de rappeler ce que sont les EEE, ainsi que le contexte réglementaire sur le sujet (listes officielles, obligations, etc...),
- une deuxième partie sur la définition et la mise en œuvre de stratégies de lutte contre les EEE,
- une troisième partie de REX sur les moyens de lutte efficaces et/ou innovants contre les EEE végétales,
- une quatrième partie de REX sur les moyens de lutte efficaces et/ou innovants contre les EEE animales.

Cette matinée repose sur la mobilisation des acteurs. Ainsi, nous recherchons des intervenants pour présenter et partager leur expérience, réussie ou non, de gestion et/ou de lutte contre les EEE.

Chaque intervention durera 10 minutes environ (diaporama projeté). Un temps d'échange avec la salle est prévu à la fin de chaque partie.
Les intervenants ne pourront néanmoins pas être rémunérés.

Si vous êtes intéressé, d'adresser (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) un titre et un court résumé de votre proposition d’intervention pour le 10 octobre au plus tard. Le programme et le formulaire d'inscription vous seront communiqués début novembre 2018.

Le webdoc ITTECOP

webdoc home